« Le laboratoire* est simplement un lieu d’adresse où les professeurs déposent ce qui pose problème dans le travail. Leur parole y trouve une résonance : les échanges permettent de chercher, d’entendre et de comprendre la vraie nature des questions et des problèmes posés. C’est ainsi que le laboratoire est devenu un espace de liberté, le lieu du surgissement de la parole, inattendu dans l’éducation nationale. Fragile, elle devient l’objet d’une autre parole : celle du psychanalyste, étrange et étrangère à l’école, qui nous ouvre à l’altérité, la nôtre, mais surtout à celle des enfants avec qui nous travaillons. Le psychanalyste donne sens à la parole. Il n’apporte pas de solution mais sa parole creuse un questionnement dans nos relations au quotidien avec les adolescents. Elle apporte un regard nouveau qui déplace la position de l’enseignant. Le laboratoire, c’est le moment où l’on repense le travail. » extrait du Livre-DVD « Jusqu’aux rives du monde ».

* CIEN : Centre Interdisciplinaire sur l’Enfant

extrait du documentaire « Quelle classe, ma classe » de Philippe Troyon Les enseignants, le principal et Philippe Lacadée lors d’une séance « laboratoire » au collège Pierre Sémard.