Éducation artistique et culturelle

L’éducation artistique et culturelle est une politique de démocratisation culturelle pour tous, éclatant tout au long de la vie, et impliquant l'apport, dès l'enfance, d'un socle commun de connaissances et de compétences dans l'ensemble des domaines de l'art et de la culture enregistrés dans la culture humaniste, développé durant toute la scolarité de l'école maternelle à l'université, et ainsi défini par le Code de l'éducation. En France, les règles qui les commandent sont définies soit par le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, soit par le ministère de la Culture et de la Communication, soit conjointement par les deux tutelles.


L'Arts appliqués (AA) désigne, au xxe siècle, l'immense secteur d’activités des designers, c’est-à-dire, ceux qui réfléchissent et travaillent la forme et la fonction de tout ce qui encercle l’individu : objets, habitat, vêtements, communication, etc.


Éducation nationale : Dispositifs


Dans l'école, l'éducation artistique et culturelle se base sur les enseignements obligatoires à l'école et au collège, sur les options au lycée, sur les dispositifs croisés et sur les projets affiliés dans le volet culturel des établissements. Hors de l’école, elle rend accessible les activités rattachées aux ressources locales.

Les projets peuvent donner lieu à la conclusion de jumelages entre structures artistiques et culturelles et établissements scolaires. Ils font partie des projets éducatifs territoriaux et regroupent les établissements scolaires, les services de l’État et les collectivités territoriales par la signature de conventions.

Le partenariat entre enseignants et artistes concerne à la fois la pratique artistique et l’approche culturelle impliquant auprès des enseignants et des jeunes autant les professionnels de la création que ceux de la médiation et de la diffusion culturelle.


CFMI : Centre de Formation des Musiciens Intervenants


La formation du musicien intervenant prend place dans l'un des neuf centres de formation des musiciens intervenants (CFMI) créés ensembles en 1984 par le ministère de la culture et de la communication et le ministère de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie. Ces centres sont liés aux universités d'Aix en Provence, Lille, Lyon, Paris XI - Orsay, Poitiers, Rennes, Strasbourg, Toulouse et Tours.